EXPERTISE MÉDICALE

Vous vous interrogez sur ces mesures. Cet espace accueille vos questions, témoignages, conseils et remarques, irrégularités constatées.

Re: EXPERTISE MÉDICALE

Message par troubadour » Lun 18 Sep 2017 10:31

il est bon que la loi reglemente car il y avait un trop grand laisser-aller surtout les tuteurs particuliers ou les familirs
Trobadour
troubadour
 
Message(s) : 11
Inscription : Mer 23 Août 2017 10:22

Re: EXPERTISE MÉDICALE

Message par Marauder » Sam 23 Sep 2017 14:39

La loi à déjà été réglementé correctement en 2007. C'est la loi 207-308. Une loi juste et bonne pour les personnes et les familles. Cette loi est aussi une loi de liberté pour les personnes , et leur famille et redonne à la famille son sens des responsabilités. Elle donne des droits et des devoirs pour tous. Seulement cette loi est détournée par bons nombres de professionnels, et d'institutions, qui n'aiment pas avoir des devoirs. L'Unaf et ses Udaf particulièrement, la magistrature, les médecins experts. Et bien d'autres professionnels, qui gravitent autour de ce milieu.

Bref une loi qui avait été voté pour le bien-être de milliers de personnes, par une majorité dans l'hémicycle ,et qui est totalement sabordé par toute l'opposition et ses ramifications maffieuses. Loi également dénaturée dans ses principes en 2016 par le ministère de la justice.

Ci cela ne fonctionne pas correctement aujourd'hui, ce n'est pas le fait des familles, ni des tuteurs familiaux et encore moins celui des personnes protégées. Mais bien le fait de crapules et scélérats ,en tout genre qui se servent de la force de la justice , et de bandes organisé pour dépossédés de leurs biens les personnes dites protégées , et parfois aussi leurs familles .

Un milieu où règne le mensonge permanent , et la corruption à tous les niveaux (y compris ministériel). Et là !!! ce n'est pas non plus , le fait des personnes , et des familles.
Marauder
 
Message(s) : 59
Inscription : Dim 4 Oct 2015 11:49

Re: EXPERTISE MÉDICALE

Message par troubadour » Mer 27 Sep 2017 05:54

malheureusement, que l'on soit écolier, médecin et même tuteur si ce n'est pire : personne avec des responsabilités politique, on trouve des crapules partout
Troubadour
troubadour
 
Message(s) : 11
Inscription : Mer 23 Août 2017 10:22

Re: EXPERTISE MÉDICALE

Message par Marauder » Ven 29 Sep 2017 13:00

Il ne faut pas tout confondre, évidemment qu'il y a des crapules en bien des domaines et de toute sorte. Seulement en ce qui concerne le sujet, qui nous préoccupent. Je dis simplement que les personnes issues de la famille, qui prennent en charge l'un de leur proche, ne peut, et ne doit être, mises sur le même pied de responsabilités, que des professionnelles. 

La raison est simple, les personnes de la famille, qui s'obligent à cette tache. Ne sont pas formé pour ; et bien souvent pas préparées. Quant aux aides, soit elles, sont très limitées, tout comme les conseils, soit il n'y a rien du tout. Ceci, malgré que la priorité soit familiale. 

Alors, je veux bien entendre qu'il y ait de la malhonnêteté familiale. Mais en ce qui concerne se sujet. Celle-ci est bien vite repérée. Les comptes familiaux étant beaucoup plus épluchés , que les associatifs , et autres tuteurs foncièrement malhonnêtes. Sans compter les certificats médicaux de complaisance qui sont faits pour satisfaire le milieu associatif qui fait constamment pression. 

Le tout en parfaite collaboration de connivence , des juges des tutelles. Tous ces gens sont des professionnels, parfaitement formés à cette tache (du moins, on l'espère). Donc devant tout ceci, il faut être conscient qu'avec la famille, il y a certes des problèmes. Mais qu'ils sont minimes, comparer a tout ce que fait l'ensemble du système maffieux que nous avons. 

Or, la loi Taubira, donne les mêmes responsabilités à la famille , et aux professionnels. C'est tout simplement cynique. Et à terme, une condamnation, pure et simple de la volonté familiale. 

Macron à ajouté des taxes, qui se répercute immédiatement sur le prix des expertises judiciaires. Ainsi, bien, des personnes ne peuvent plus sortir du système, faute d'argent.
Marauder
 
Message(s) : 59
Inscription : Dim 4 Oct 2015 11:49

Re: EXPERTISE MÉDICALE

Message par troubadour » Ven 6 Oct 2017 17:10

Sans parler de malhonnêteté, le risque de tutelle en famille est la suspicion engendrant parfois des brouilles dans les familles
Troubadour
troubadour
 
Message(s) : 11
Inscription : Mer 23 Août 2017 10:22

Re: EXPERTISE MÉDICALE

Message par Marauder » Sam 7 Oct 2017 15:33

Bien sûr, et c'est bien pour çà que la loi à prévu, de sensibiliser, et tant que possible faire avec la famille, les proches et amis de la personne qui doit être protégée. 
Dés le départ d'une mesure, si la famille et proches sont en accord pour protégé un de leur membre le problème ne se pose pas. La famille étant prioritaire, la personne est protégée par la famille. Par l'un des membres , choisi à l'avance. Si évidemment une protection est une nécessitée.

Deuxième hypothèse la famille n'est en accord, sur la protection d'un de leur membre. La famille doit être sensibilisée sur la protection de la personne , et en connaître les avantages et inconvénient. Décider si effectivement elle en a les capacités. Bien connaître aussi , ses droits et devoirs. 

Troisième hypothèse, la famille est totalement en désaccord, ou n'a pas les capacités requises pour tenir ce rôle protecteur. Le juge décide d'une mesure extra -familiale. La famille n'a plus de revendications à faire. 

En tous les cas, dans les deux premiers exemples (et d'autres possibilités existes) , la famille doit être informé, et aidé au mieux à jouer son rôle pleinement. Sans pour autant qu'il soit imposer aux familles , ceci comme devoir dans le droit, mais plus comme un devoir moral. 

Toutes questions de la part de la famille , ou de la personne qui doit être protégé doivent être éludées avant, et en court de mesure lorsque que cela devient nécessaire, ou pour la personne, ou pour la famille. 

J'aurais aimé (entre autre) que la famille soit de temps à autre rappelée à ses droits, quand la personne et protégé en extra-familial.Et que la famille à tout moment puise reprendre le contrôle . Un oubli majeur dans ce texte 2007-308. Et bien sûr une ouverture , pour les associations et autres tuteurs professionnels mal intentionné et malhonnêtes .
Marauder
 
Message(s) : 59
Inscription : Dim 4 Oct 2015 11:49

Re: EXPERTISE MÉDICALE

Message par troubadour » Lun 9 Oct 2017 05:37

dans la mesure où la personne mise sous tutelle, en ait la capacité, il est très important qu'elle ait son mot à dire dans le choix du tuteur
troubadour
troubadour
 
Message(s) : 11
Inscription : Mer 23 Août 2017 10:22

Re: EXPERTISE MÉDICALE

Message par Marauder » Lun 9 Oct 2017 08:42

En effet, l'avis, le consentement, de la personne doit être requis à toutes les étapes de la mise sous protection cela va de soi. Autant pour que la personne accepte la mise en protection, si le besoin est effectivement reconnu par elle-même, des proches, la famille ou le corps médical. Et dés cette étape la personne doit comprendre, pourquoi, comment, par qui. L'opportunité des choix lui est bien donnée, « si le texte est bien respecté » et si les droits de la personne sont bien respectés.

Ce qui a soulevé beaucoup d’appréhension de la part des professionnels de la tutelle, de la justice, et des médecins experts. Tous plus habitués à se conduire soit en petits soldats, soit en Lieutenant de la stasie, qu'en vrais professionnels qu'ils devraient être.

De cette appréhension des nouveaux devoirs envers les personnes et leurs familles, est né un refus généralisé d'obéissance à ces principes de réelle implication. 

Bien, des fourberies et détournements des textes, sont encore d'usages pour passer à côté de la volonté réelles des personnes visées par la protection, et pour écarté au mieux le milieu familial, ou toutes autres qui pourrait être présent auprès de la personne.

Généralement, cela peut commencer par les premiers conseils donnés à la personne ou a sa famille. Assistante sociale, médecin ...

Dans tous les cas , la recherche du consentement de la personne à protéger est l'un des premiers principes de la loi 2007-308 . Avec la nécessitée de la mesure (un pilier de la loi) et la priorité familiale.

Les mesures doivent favoriser l’autonomie de la personne, et il doit être évité aussi, le prononcé d’une mesure restrictive des droits de la personne. Si d'autres solutions sont possibles.

Nous sommes bien loin de tout ceci, puisque ce monde maffieux, n'entend absolument pas changer ses habitudes, qui lui sont resté depuis très, très longtemps, ou l’extrême autoritarisme était une règle.
Marauder
 
Message(s) : 59
Inscription : Dim 4 Oct 2015 11:49

Précédent

Retour vers TUTELLE, CURATELLE, PROTECTION JURIDIQUE

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invité(s)